Mots-clés
Où (m.r.c)
Pandémie de la COVID-19 – 14 M$ pour bonifier le soutien psychologique à nos anges gardiens

Ajouté le : 08/05/2020

  Québec, le 8 mai 2020 La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, annonce un financement supplémentaire de 14 M$ pour protéger la santé psychologique de nos anges gardiens qui sont au front, chaque jour, pour sauver des vies. Cette somme permettra de renforcer le programme d’aide aux employés (PAE) du réseau de la santé et des services sociaux et de répondre à l’augmentation des besoins dans le contexte actuel. Grâce à ce rehaussement du financement, l’ensemble des 273 795 employés et gestionnaires du réseau bénéficieront de plus de séances de soutien psychologique. Concrètement, cette bonification temporaire donnera accès à trois séances de soutien psychologique de plus que les cinq ou six séances déjà prévues par période de douze mois. Le PAE met à la disposition des professionnels de la santé, des gestionnaires, du personnel soignant et du personnel administratif du réseau une équipe multidisciplinaire incluant des psychologues, des travailleurs sociaux et des cliniciens. Cette équipe, disponible en tout temps, offre des services de soutien en santé mentale et en mieux-être qui se déclinent ainsi : une ligne de soutien émotionnel pour mieux gérer, notamment, le stress et l’anxiété; une ligne de crise, par exemple pour aider les personnes présentant des risques suicidaires; des consultations en personne avec un professionnel. Citations : « La crise sanitaire à laquelle nous faisons face actuellement nous amène à affronter aussi certains enjeux liés au mieux-être des personnes essentielles qui œuvrent au quotidien au sein de notre réseau de santé et de services sociaux. Ces personnes dévouées s’investissement entièrement dans la lutte contre la COVID-19, et ne ménagent aucun effort pour protéger la population. Nous nous devons de leur offrir le soutien nécessaire pour les aider à surmonter les situations de détresse qu’elles peuvent vivre, ce que nous faisons entre autres en bonifiant ce programme. La situation actuelle évolue rapidement et nous allons examiner d’autres initiatives visant le bien-être du personnel du réseau de la santé. » Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux « Dans nos CHSLD comme dans l’ensemble des installations du réseau, les membres du personnel sont confrontés à des situations difficiles, parfois déchirantes, qui peuvent affecter leur bien-être et les éprouver solidement sur le plan psychologique. Je suis donc très heureuse que ces personnes puissent avoir accès à davantage de soutien spécialisé, pour les aider à traverser la période de la pandémie et leur permettre de se relever rapidement par la suite. Leur aide nous est précieuse, et nous avons à cœur de ne pas les oublier au milieu de cette crise qui nous affecte tous. » Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants « Le personnel du réseau de la santé et des services sociaux est toujours présent auprès des personnes les plus vulnérables de notre société, et plus encore lorsque des épreuves comme celle que nous vivons se manifestent. Je tiens donc à souligner le grand courage et l’engagement remarquable de ces personnes, et à leur dire que nous sommes là pour leur offrir le soutien psychologique nécessaire lorsqu’ils en ont besoin, surtout dans une période aussi difficile que celle-ci. » Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux Faits saillants : Pour avoir accès à ces services, les employés du réseau peuvent composer le numéro du programme, accessible sans frais, que chaque établissement diffuse à l’interne par divers moyens, notamment sur son site intranet, par de l’affichage ou par sa direction des ressources humaines. Peu importe le motif de consultation, que ce soit par exemple pour de l’anxiété, une dépression, du stress, un deuil ou des problèmes interpersonnels, des professionnels procéderont à une évaluation psychosociale complète, de manière empathique et confidentielle, avant d’orienter la personne vers les ressources appropriées à ses besoins. Soulignons que ce financement s’inscrit dans le cadre d’un ensemble d’actions visant à améliorer le soutien psychosocial offert à la population dans le contexte de la pandémie. Un financement de 31 M$ a d’ailleurs été annoncé il y a quelques jours pour rehausser l’accès à ces services, assorti d’un plan d’action et d’activités de communication spécifiques au contexte de crise actuel.




Document sans titre
À PROPOS
SPÉCIALITÉES
SPÉCIALITÉES
SPÉCIALITÉES
SPÉCIALITÉES
Tous droits réservés Copyright © Affaires Publications