Actualités

Dernières actualités
L’industrie de la construction est de retour à de bons niveaux en 2021 après une année mouvementée.

L’industrie de la construction est de retour à de bons niveaux en 2021 après une année mouvementée.

Perspectives, qui dévoile les prévisions de l’activité économique de l’industrie de la construction pour l’année à venir, est maintenant en ligne ici.

L’année 2020 a freiné l’élan de l’industrie de la construction. Après une année record en 2019, les chantiers ont fermé pendant une trentaine de jours au printemps, ce qui n’a pas permis d’atteindre les mêmes niveaux d’activité en 2020.

Malgré cela, le tempo a repris graduellement. 161 millions d’heures sont attendues cette année, en recul de 9 %, comparativement à 2019.

Tous les secteurs ont évidemment subi des pertes, mais le secteur Résidentiel est tout de même parvenu à se démarquer, avec des niveaux impressionnants, compte tenu des circonstances.

L’activité remontera graduellement dès l’an prochain, pour s’établir à 167,0 millions d’heures travaillées, en augmentation de 4 %.

Même s’il subsiste encore de l’incertitude pour 2021, le secteur Institutionnel et commercial rependra la voie de la croissance ; le secteur privé pourrait ralentir le démarrage de nouveaux projets, alors que ceux qui proviennent du public prendront graduellement le relais.

Les travaux du secteur Génie civil et voirie se maintiendront, les gains de certains sous-secteurs comblant les pertes des autres.

Le dynamisme du secteur Résidentiel demeurera pour une bonne partie de l’an prochain, malgré un léger recul attendu.

Finalement, le secteur Industriel restera plutôt faible, faute de projets importants à venir.

Dans ce contexte, il y aura tout de même près de 170 000 travailleurs actifs sur les chantiers en 2021, et 13 000 nouveaux travailleurs devraient intégrer l’industrie de la construction.

 

Article publié le 02/12/2020 sur le site RBQ.

Articles Similaires